Accueil Potager

Tilleul, sauge et laurier: ce qu’il faut savoir sur la cueillette de leurs fleurs et/ou feuilles

Dans nos parcs et jardin, nous trouvons plusieurs espèces et sous-espèces de tilleul : le tilleul d’Europe, le tilleul à petites feuilles, le tilleul à grandes feuilles, le tilleul argenté…

Temps de lecture : 3 min

Dans nos parcs et jardin, nous trouvons plusieurs espèces et sous-espèces de tilleul : le tilleul d’Europe, le tilleul à petites feuilles, le tilleul à grandes feuilles, le tilleul argenté…

Les fleurs de tilleul sont cueillies sur le tilleul à petites feuilles (Tilia cordata) et sur le tilleul à grandes feuilles (Tilia platyphyllos) quand leur corolle est bien ouverte, mais avant la formation du fruit. Nous avons ce stade fin juin ou vers la mi-juillet, avec des variations selon la météo de l’année, la variété de tilleul et son exposition.

Les fleurs sont disposées en une cyme dont le pédoncule est soudé dans sa partie inférieure à une longue bractée presque transparente.

Elles sont mises à sécher rapidement pour que les fleurs gardent une couleur légèrement ambrée et que les bractées deviennent jaune verdâtre. Notons que nous pouvons émonder les bractées pour obtenir un produit de meilleure qualité.

Les fleurs sont utilisées en infusion.

La sauge officinale

La sauge officinale ou sauge commune est vivace sous notre climat, du moins si elle bien située dans un jardin pour profiter d’un sol drainant et d’une protection des vents forts. Nous pouvons la multiplier par semis en godets en été et mise en place en octobre. Nous pouvons aussi la bouturer en avril ou en octobre, la marcotter fin de l’été ou encore diviser les souches au printemps. Nous prévoyons une surface d’un demi-mètre carré par plante.

Nous récoltons les feuilles mondées avant la floraison. Ces produits de la récolte sont mis à sécher pour une conservation longue. Nous pouvons aussi récolter les pousses au début de la floraison ou les feuilles à tout moment pour un usage immédiat.

Les feuilles de sauges sont employées en infusion, en gargarismes ou encore pour des bains de pieds. L’approbation par une autorité médicale est requise pour un usage important et répété.

Les feuilles de sauge sont utilisées en infusions, gargarismes ou bains. Les fleurs sont mellifères.
Les feuilles de sauge sont utilisées en infusions, gargarismes ou bains. Les fleurs sont mellifères.

Le laurier sauce

Le laurier sauce se multiplie par bouturage en août ou en septembre ou par marcottage en août. Il résiste assez bien aux hivers de chez nous pour autant que le sol soit drainant pour éviter l’asphyxie des racines et qu’il y ait une légère protection du jardin vis-à-vis des vents forts. Nous récoltons les feuilles pour un usage rapide. Nous pouvons aussi le cultiver en bac d’une centaine de litres et le tailler régulièrement pour qu’il ne prenne pas trop d’extension. La récolte des feuilles en juillet convient bien pour les mettre sécher rapidement en vue d’une conservation longue.

Nous pouvons le cultiver sur une tige en vue de profiter d’un certain effet décoratif. Nous y arrivons par la sélection d’une tige guidée par un tuteur et par la taille progressive des rameaux inférieurs.

Nous surveillons l’apparition de cochenilles dont il est difficile de se débarrasser.

En cas de gel important, le feuillage du laurier peut brunir entièrement. Il nous reste à espérer une repousse depuis la base de la plante.

Les feuilles sont utilisées en cuisine pour constituer des bouquets garnis.

Le laurier est assez facile à bouturer en août.
Le laurier est assez facile à bouturer en août.

F.

A lire aussi en Potager

Semée sur place, la betterave potagère a peu souffert du manque d’eau en été

Potager Parmi les légumes du potager, la betterave est une des espèces qui a peu souffert du manque d’eau en été. Nous avions pu constater la fanaison du feuillage lors des après-midi très chauds. Le lendemain matin, le prélèvement d’eau en profondeur permettait aux plantes de récupérer. C’est surtout vrai pour les cultures semées sur place. pour les cultures plantées, l’opération de transplantation a brisé la racine pivotante et les racines secondaires percent le sol moins profondément. Les plantes ont eu davantage besoin d’arrosages.
Voir plus d'articles