Les agriculteurs se rattrapent après une année 2016 difficile

Les agriculteurs se rattrapent après une année 2016 difficile

«Les betteraves sucrières, le lait et les œufs tirent la valeur de la production nettement vers le haut», détaille la direction générale Statistique. «Malgré un bon rendement, la pomme de terre plonge à cause d’une chute des prix importante. Les légumes reculent également car les prix de certains incontournables, comme la tomate, ont fortement baissé. Enfin, l’augmentation des prix de l’énergie constitue le principal facteur de la hausse du coût global des consommations intermédiaires.»

Bien que le rendement des pommes de terre ait été très bon, la valeur finale de la production...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct