«La gestion de la Peste Porcine Africaine tue le secteur forestier»

Les préjudices subis par les propriétaires, entrepreneurs et exploitants forestiers sont énormes. Certaines situations sont dramatiques et irréversibles: les premières faillites ont été constatées et d’autres  menacent à  court terme.
Les préjudices subis par les propriétaires, entrepreneurs et exploitants forestiers sont énormes. Certaines situations sont dramatiques et irréversibles: les premières faillites ont été constatées et d’autres menacent à court terme. - DJ

Depuis le 17 septembre 2018, tout le secteur forestier et de la transformation du bois (propriétaires, entrepreneurs de travaux forestiers, exploitants forestiers, pépiniéristes) est à l’arrêt dans plus de 30.000 ha de forêts.

Le 16 janvier 2020, la Ministre wallonne de la Forêt, Céline Tellier, décidait, dans un nouvel Arrêté Ministériel, de poursuivre l’interdiction d’accès qui frappe la forêt dans la zone infectée par la Peste Porcine Africaine.

Cette...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct