Pacte vert: les maïsiculteurs européens dénoncent une stratégie de décroissance

La Cepm estime que le pacte vert proposé par la Commission européenne nie les enseignements de la pandémie.
La Cepm estime que le pacte vert proposé par la Commission européenne nie les enseignements de la pandémie. - M. de N.

Climat, alimentation, santé, énergie… « Alors que ces défis sont immenses et que nos concitoyens attendent des réponses allant vers davantage de souveraineté et de protection de leurs valeurs, la Commission oriente l’agriculture de l’UE sur la voie de la décroissance sans tenir compte des enseignements de la pandémie du coronavirus », dénonce la Cepm.

Profondément européens, les producteurs de maïs réunis au sein de ladite confédération rappellent dans un communiqué qu’ils s’investissent...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct