Robotiser l’alimentation pour gagner en confort et souplesse de travail

La rentabilité de l’outil est directement corrélée à la taille du troupeau.  Plus celui-ci est grand, plus l’investissement sera intéressant.
La rentabilité de l’outil est directement corrélée à la taille du troupeau. Plus celui-ci est grand, plus l’investissement sera intéressant. - J.V.

L’automatisation de l’alimentation est déjà connue et largement développée dans certaines productions, comme les élevages de porcs et de volailles voire, parfois, de veaux de boucherie. « Les modèles déployés concernent principalement des animaux passant une grande partie de leur vie en bâtiment », constate Arnaud Bruel, expert auprès de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire (France).

Pour les autres bovins, ce phénomène est plus récent. Il s’explique par les grandes évolutions...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct