Installer un robot de traite n’est pas sans conséquence sur la conduite de l’élevage

Au sein de l’étable, le robot doit être judicieusement placé,  pour une bonne circulation des animaux.
Au sein de l’étable, le robot doit être judicieusement placé, pour une bonne circulation des animaux. - J.V.

En Belgique, le nombre de robots de traite installés dans les élevages laitiers ne cesse d’augmenter. En témoignent les chiffres publiés par Fedagrim – la Fédération belge des fournisseurs de machines, bâtiments et équipements pour l’agriculture et les espaces verts – dans son dernier rapport économique. Alors que 88 robots de ce type ont été vendus en 2018, ce nombre a grimpé à 138 en 2019. La part d’exploitation installant plusieurs robots s’affiche, elle aussi, en hausse.

Le développement...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct