L’enjeu principal en pommes de terre: sécher sans refroidir!

L’enjeu principal en pommes de terre: sécher sans refroidir!

Il faut sécher sans refroidir afin de permettre à vos tubercules de cicatriser au plus vite et aux mieux ! N’oubliez pas que les courants d’air (naturels ou provoqués) dès la première benne rentrée sont essentiels. Laissez les trains de pulvé ou les basses au champ, pour peu que vous ayez constaté des eaux stagnantes n’importe quand depuis le début de la campagne. Rien ne sert de rentrer « de la misère » en cette saison difficile de stockage qui commence.

Dès que les conditions le permettront et que les premières bennes rentreront au hangar, n’oubliez pas que tout ce qui peut favoriser les courants d’air dans le bâtiment ne peut être que bon. Portes grandes ouvertes, volets d’entrée d’air ouverts, ventilateurs mobiles placés devant le tas. En cas de pommes de terre très crottées, mouillées et/ou avec des problèmes de pourritures (ex : Erwinia, mildiou, cours creux humides…) ou de blessées, le séchage s’impose dès les premières bennes. S’il le faut, avec l’aide d’un canon à chaleur car il faut sécher sans refroidir dans un premier temps.

D’après la Fiwap

Le direct

Le direct