Plus qualitative, plus diverse et plus autonome, les priorités du ministre Collin pour l’agriculture

Lors de la récente foire de Libramont, René Collin a exprimé son 
engagement, avec le ministre de l’Environnement Carlo Di Antonio 
(à gauche sur la photo), de continuer à concilier les impératifs d’une 
politique environnementale ambitieuse et les contraintes économiques 
des exploitations agricoles. Cela, sous le regard du nouveau 
ministre président wallon Willy Borsus (à droite).
Lors de la récente foire de Libramont, René Collin a exprimé son engagement, avec le ministre de l’Environnement Carlo Di Antonio (à gauche sur la photo), de continuer à concilier les impératifs d’une politique environnementale ambitieuse et les contraintes économiques des exploitations agricoles. Cela, sous le regard du nouveau ministre président wallon Willy Borsus (à droite). - M. de N.

“Dans sa déclaration de politique régionale, le nouveau Gouvernement wallon affirme son engagement « pour une Wallonie plus forte » et cela, dans tous les domaines, dont celui de l’agriculture. « Notre agriculture doit en effet être plus forte, plus autonome, moins dépendante des marchés et des prix internationaux. Et pour cela il faut continuer à miser sur la qualité de nos produits et à valoriser celle-ci », lança d’emblée le ministre régional wallon....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct