La Wallonie réfléchit à un plan pour mieux protéger la biodiversité

La Wallonie réfléchit à un plan pour mieux protéger la biodiversité
M. de N.

Agriculture industrielle, usage intensif de pesticides, urbanisation galopante… Les pressions exercées par l’homme sur la nature mettent la biodiversité à rude épreuve. En Wallonie, la situation est jugée « très préoccupante » pour les populations d’oiseaux, notamment.

« Les champs ne chantent plus », regrette Jean-Yves Paquet, responsable des recherches chez Natagora. D’après l’association de défense de la nature, les oiseaux des milieux agricoles perdent en moyenne 3 % de...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct