Colza d’hiver: une saison 2018-2019 sous de nombreux stress

La saison culturale qui vient de prendre fin a été loin d’être un long fleuve tranquille pour les producteurs de colza. Une nouvelle saison commence, que l’on espère bien plus heureuse!
La saison culturale qui vient de prendre fin a été loin d’être un long fleuve tranquille pour les producteurs de colza. Une nouvelle saison commence, que l’on espère bien plus heureuse! - Appo

Après une moisson 2018 et ses records de précocité liés à l’extrême sécheresse et à la chaleur subies tout au long de la première moitié de l’année, les semis de colza qui ont suivi ont été très échelonnés dans l’attente de pluies finalement éparses et très locales. La sécheresse persistante a également pénalisé la germination des repousses de céréales. Les semis d’août 2018 qui ont eu la chance de bénéficier rapidement de pluies ont démarré tout aussi vite et leur levée a été homogène. Par contre, les semis plus tardifs ont eu moins de...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct