Accueil Filière bois

La punaise marbrée: un nouveau ravageur pour les vergers?

La punaise marbrée a déjà été repérée par trois fois en Belgique. Cet indésirable insecte se nourrit de la sève de plus de 50 espèces végétales et peut causer des dégâts aux vergers. Le reconnaître est donc important !

Temps de lecture : 2 min

Régulièrement, la faune entomologique de nos régions se voit ajouter de nouvelles espèces nuisibles aux fruits. Depuis quelques années, la Drosophile suzukii, originaire d’Asie, s’est installée chez nous. Actuellement, on signale la présence de la punaise marbrée (Halyomorpha halys), elle aussi originaire d’Asie. Elle a envahi les États-Unis, ainsi qu’en Europe : l’Italie et les régions voisines, et quelques pays du Nord et de l’Est.

En Belgique, elle a été signalée trois fois : le 23 novembre 2017 à Sint-Niklaas Waas, le 25 janvier 2019 à Ransart et le 12 juillet 2019 à Sint-Katelijne Waver. On s’attend cet automne à ce qu’elle soit signalée en Hesbaye et dans le Hageland.

À quoi ressemble-t-elle ?

La punaise marbrée est un insecte de grande taille (plus de 1 cm), de forme pentagonale, muni de longues pattes. Halyomorpha halys ressemble fortement à une autre punaise : Rhaphigaster nebulosa, qui est très commune en Belgique. Elle se nourrit de la sève de plus de 50 espèces végétales, notamment des fruits à pépins et à noyau, des framboises, des mûres, du raisin, de myrtilles… Elle provoque des déformations et des pourritures des fruits.

La punaise commune, Rhaphigaster nebulosa.
La punaise commune, Rhaphigaster nebulosa. - (pcfruit, zoology department)

En automne, les punaises adultes recherchent un abri pour hiverner. Elles se rassemblent en colonies importantes, par exemple dans des remises, des hangars et des habitations où elles ne sont pas bienvenues. Pendant la nuit, elles sont attirées par la lumière.

Quelques différences, présentées dans le tableau 1, permettent de différencier la punaise marbrée de la punaise commune.

PUNAISE!

Lutte et signalement

Un traitement insecticide en fin de saison est inutile puisque la punaise marbrée quitte les vergers à cette période. Des recherches récentes (2017) indiquent la bonne efficacité d’ennemis naturels. D’autres recherches sont en cours.

Les personnes qui croient avoir trouvé des punaises marbrées sont priées de prendre une photo de la face ventrale et de la face dorsale et de les envoyer à tim.belien@pcfruit.be ou gertie.peusens@pcfruit.be.

Ir. André Sansdrap

Wépion

A lire aussi en Filière bois

Voir plus d'articles