Regenacterre crée une nouvelle certification «Agriculture Régénérative»

Regenacterre est présent lors du festival de l’agriculture de conservation des sols et de l’agroécologie, ces mercredi et jeudi, à Meux.
Regenacterre est présent lors du festival de l’agriculture de conservation des sols et de l’agroécologie, ces mercredi et jeudi, à Meux. - D.J.

Fin 2021, l’asbl de conseil agricole Regenacterre a obtenu le Certificat d’Enregistrement délivré pour la marque de l’Union européenne «Agriculture Régénérative» dont les renseignements qui s’y rapportent ont été inscrits au Registre des Marques de l’Union Européenne. L’objectif étant d’identifier et valoriser les produits issus de l’agriculture régénérative. La certification permet de garantir aux acteurs de la filière en aval que des pratiques agricoles régénératives sont d’application.

Valider les pratiques agricoles favorables pour l’environnement et assurer un prix équitable au producteur wallon, c’était le défi. S’adresser directement aux transformateurs plutôt qu’aux consommateurs qui s’y perdent dans la jungle des labels, c’est l’idée originale soutenue par la nouvelle marque «Agriculture Régénérative».

Les conditions

L'usage de la Marque de certification est autorisé par Regenacterre asbl à toute personne physique ou morale agissant en sa qualité d’agriculteur ou de transformateur.

Les conditions pour obtenir cette marque sont:

– réduire fortement l’utilisation des pesticides;

– remplacer les engrais de synthèse (NPK) par les engrais organiques (fumiers, composts, …);

– protéger et nourrir le sol grâce aux couverts végétaux semés avant et/ou après la culture;

– réduire le travail intensif du sol;

– favoriser la biodiversité et stimuler les organismes bénéfiques aux cultures (rapaces, syrphes, carabes, coccinelles, …);

– séquestrer du CO2 atmosphérique afin de réduire son impact sur le climat et pour favoriser la fertilité du sol (humus).

Ces actions sont traduites en itinéraires culturaux spécifiques liés à chaque production agricole et détaillés dans un Cahier des charges régénératif spécifique à chaque culture. Dans une démarche évolutive, la marque de certification est accessible à tous les agriculteurs qui veulent s’engager dans une agriculture à impact positif.

L’agroécologie et l’agriculture régénérative

«L’agroécologie est l’application de l’écologie à l’agriculture». Les grands principes: recycler les matières végétales, prendre soin du sol, éviter les pertes de ressources, amplifier les services rendus par la nature, favoriser la diversité des espèces et assurer aux agriculteurs une autonomie financière.

L’agriculture régénérative, synonyme de l’agriculture de conservation des sols (la première appellation est anglo-saxonne alors que la deuxième est largement utilisée en France), applique tous les principes de l’agroécologie avec un objectif de régénération des sols, adaptant les pratiques en fonction de l’état d’avancement du processus de transition de l’agriculteur.

Le direct

Le direct