Campagne betteravière 2017: les contrats sont prêts!

La RT paie désormais la betterave entière mais sans feuilles. Il n’y a plus  de décolletage à l’usine ni de décolletage classique à l’arrachage.  Le nouvel objectif est le micro-scalpage.
La RT paie désormais la betterave entière mais sans feuilles. Il n’y a plus de décolletage à l’usine ni de décolletage classique à l’arrachage. Le nouvel objectif est le micro-scalpage. - J.V.

Aucun accord interprofessionnel n’a encore été conclu entre la Raffinerie Tirlemontoise (RT) et les représentants des planteurs mais la société sucrière a néanmoins décidé d’avancer et d’envoyer aux planteurs les contrats reprenant les conditions proposées aux syndicats au cours du mois de décembre. Ces dernières sont sensiblement semblables à celles présentées début de l’été 2016 moyennant quelques nouveautés concernant plus particulièrement l’inclusion de la valeur pulpe dans le prix de base, la participation au transport des betteraves sous contrat additionnel, le malus...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct