La Wallonie ambitionne d’éliminer 50% de ses sangliers d’ici mars 2020

Cette année, la population de sangliers devra déjà avoir chuté de 30 %.
Cette année, la population de sangliers devra déjà avoir chuté de 30 %. - J.V.

En Europe, les hivers plus cléments de ces dernières années couplés aux abondantes fructifications forestières ont permis aux populations de sangliers de proliférer de manière exceptionnelle. Pour prévenir les dégâts à l’agriculture, aux propriétés privées, à la biodiversité ou encore pour éviter les risques sanitaires et de sécurité publique (accidents de la route), des prélèvements suffisants devront être assurés.

À cet égard, le Gouvernement wallon a adopté diverses mesures ces dernières années,...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct