La consommation de bois s’accroît, de même que les inquiétudes de la filière

En Wallonie, les scieries de feuillus et de résineux font face à des situations totalement différentes.
En Wallonie, les scieries de feuillus et de résineux font face à des situations totalement différentes.

La filière bois représente un pan important de l’économie wallonne. Début 2019, on recensait pas moins de 7.990 entreprises actives dans la filière, contre 8.003 en 2017. « Le nombre d’entreprises s’est stabilisé mais l’emploi accuse un certain recul », observe Eugène Bays, chiffres à l’appui.

De 18.328 emplois directs...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct