La guerre des frites avec Bogota: Bruxelles lance la contre-attaque!

L’UE estime les droits de douane (3 à 8% ) dressés par la Colombie injustifiés et incompatibles avec le droit de l’OMC.
L’UE estime les droits de douane (3 à 8% ) dressés par la Colombie injustifiés et incompatibles avec le droit de l’OMC.

Ainsi qu’elle l’avait annoncé mi-octobre, la Commission européenne vient de mettre sa menace à exécution en portant le 15 novembre devant l’Organisation mondiale du commerce un différend concernant les mesures antidumping, illégales selon elle, imposées depuis novembre 2018 par la Colombie sur les frites congelées en provenance de Belgique, d’Allemagne et des Pays-Bas.

Compris entre 3 et 8 %, les droits de douane dressés par ce pays d’Amérique du Sud sont injustifiés et incompatibles avec le droit de l’OMC aux yeux des Européens. Ils affectent...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct