Une nouvelle plate-forme en ligne pour les fruits et légumes en surplus

Une nouvelle plate-forme en ligne pour les fruits et légumes en surplus

Selon les calculs de ces derniers, la différence entre l’offre et la demande de fruits et légumes en Belgique peut atteindre jusqu’à 1 à 2 % du chiffre d’affaires annuel, soit plus de cinq milliards d’euros. Ces surplus ont dû être cueillis, transportés, emballés et refroidis et ont donc déjà un impact environnemental.

« Frutova réunit directement les vendeurs et les clients finaux afin de résorber les surplus et surproductions », résume l’un des deux fondateurs de la plateforme, Guy...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct