Accueil Filière bois

Sécheresse 2018: une indemnisation également pour les producteurs de fruits

La sécheresse du 2 juin au 6 août 2018 avait déjà été reconnue comme calamité agricole par le gouvernement wallon, ouvrant ainsi la voie à une indemnisation des agriculteurs wallons. Ce 5 mars, il a en outre été décidé que ladite indemnisation concernera aussi les producteurs de fruits.

Temps de lecture : 2 min

Du 2 juin au 6 août 2018, la Belgique a connu une période de sécheresse sévère. Cela s’est répercuté sur les récoltes d’un nombre important d’agriculteurs, sur l’ensemble du territoire wallon. C’est pourquoi le gouvernement a reconnu cette période comme calamité agricole en décembre dernier et indemnisera les victimes. Vu les dommages importants qu’ils ont subis, les producteurs de fruits ont également été reconnus comme étant des victimes de cet épisode climatique.

Les montants maximaux par hectare de dommages pris en considération sont les suivants :

– prairies permanentes : 222 €/ha;

– prairies temporaires : 222 €/ha (indemnité revue à la hausse pour tenir compte de la production brute standard de ces prairies);

– maïs ensilage : 274 €/ha;

– maïs grain : 267 €/ha;

– pois récoltés à l'état de frais : 912,5 €/ha ;

– haricots de conserverie : 1039,8 €/ha ;

– cultures fruitières annuelles – framboises : 11.504 €/ha ;

– cultures fruitières annuelles – fraises : 12.942,9 €/ha ;

– cultures fruitières pluriannuelles – basses tiges : 6.134 €/ha.

Une affectation budgétaire de 31,5 millions a été débloquée par le ministre wallon de l’Agriculture, Willy Borsus.

A lire aussi en Filière bois

Réussir la plantation et l’entretien des saules

Filière bois C’est l’hiver, la saison de plantation est bien lancée. Mais connaissez-vous la plantation de perches de saules, cette technique à l’origine de nos beaux saules têtards ? Ces arbres possèdent de nombreux atouts et sont les plus rapides pour produire du bois de chauffage. Cela vous intéresse ? Suivez le guide !
Voir plus d'articles