Frais de séchage pour le maïs grain

Selon les déclarations de superficie, les surfaces en maïs grain couvriraient cette année près de 54.300 ha, soit 6
% de plus que l’an dernier.
Selon les déclarations de superficie, les surfaces en maïs grain couvriraient cette année près de 54.300 ha, soit 6 % de plus que l’an dernier. - M. de N.

Dans son communiqué de début octobre, la fédération des grains Fegra observe que la récolte du maïs grain a débuté. Selon les déclarations de superficie, quelque 54.285 ha de maïs grain ont été semés, soit 6 % de plus par rapport à l’année passée. Les conditions climatiques estivales durant ce mois de septembre ont favorisé une belle progression de la maturité du maïs fourrager.

Après avoir consulté les prix du gaz HUB, la fédération constate une diminution importante de ceux-ci(-27 %) à la suite des effets de la pandémie. Les coûts fixes de distribution par unité de Kwh restent inchangés.

Compte tenu de l’augmentation des autres coûts, la diminution des coûts de séchage s’élève à 8 %. Le barème indicatif est consultable sur le site de Fegra.

Avant d’établir votre facture, n’oubliez pas de prendre en compte les 1,5 % d’impuretés et 0,5 % de perte de poids, comme mentionné sur l’affiche verte (voir notre édition du 11 juin dernier et notre site web www.sillonbelge.be).

Pour Fegra, le bonus/malus selon le pourcentage d’humidité, supérieure ou inférieure à 30 %, s’établirait comme suit, sur la base d’un prix du maïs sec communiqué par les courtiers :

– < 165 € : 2 €/% ;

– entre 165 et 200 € : 2,5 €/% ;

– entre 200 et 235 € : 3 €/% ;

– > 235 € : 3,5 €/%.

Un prix du maïs sec de 189 € donnerait une cotation indicative publiée sur le site web de 107 €/tonne de maïs humide à 30 % d’humidité avec un bonus/malus de 2,5 €/tonne.

La première cotation du maïs humide a eu lieu le jeudi 1er octobre.

Comme l’an dernier, seul le prix indicatif du maïs humide sera repris sur le site web de Fegra jusqu’à la fin décembre, et à partir du 1er janvier, seuls les prix du maïs sec.