Pommes de terre: la météo pèse sur les arrachages

Le séchage s’impose dès les premières bennes lorsque elles contiennent des tubercules crottés, mouillés, ou présentant des pourritures ou des blessures.
Le séchage s’impose dès les premières bennes lorsque elles contiennent des tubercules crottés, mouillés, ou présentant des pourritures ou des blessures. - M. de N.

En raison des pluies importantes tombées depuis plusieurs jours, les arrachages étaient en général partout à l’arrêt, au début de la semaine. Dans son dernier avis, la Fiwap estimait à 5 à 10 % les surfaces belges récoltées de pommes de terre de conservation, contre 25 à 30 % aux Pays-Bas, 30 à 40 % en France et en Grande-Bretagne, plus de 50 % en Allemagne.

Faire preuve de prudence !

On...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct