Le rinçage efficace du pulvérisateur au champ: pas seulement une question de volume d’eau!

Moyennant quelques dispositions pratiques, il est possible de rincer correctement son pulvérisateur au champ au moyen d’un volume d’eau très raisonnable. En commençant par limiter les surplus de bouillie à la fin du traitement
Moyennant quelques dispositions pratiques, il est possible de rincer correctement son pulvérisateur au champ au moyen d’un volume d’eau très raisonnable. En commençant par limiter les surplus de bouillie à la fin du traitement - M. de N.

Le rinçage interne du pulvérisateur est une opération indispensable et systématique à réaliser en fin de chantier de pulvérisation. En raison de contraintes techniques, les pulvérisateurs ne sont jamais complètement vides à la fin d’un traitement. Il reste un fond de cuve résiduel qui, pour être vidangé, doit être dilué. Cette opération de dilution peut être gourmande en eau surtout si, en plus, il reste un volume important de bouillie non utilisée. Or les volumes d’eau claire embarqués sont limités.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct