Les hautes températures dopent la maturation du maïs fourrage

Vu l’évolution de la matière sèche des plantes entières, le mot d’ordre est aux récoltes avec un niveau d’urgence très élevé surtout pour les agriculteurs et éleveurs qui ont opté pour des variétés précoces.
Vu l’évolution de la matière sèche des plantes entières, le mot d’ordre est aux récoltes avec un niveau d’urgence très élevé surtout pour les agriculteurs et éleveurs qui ont opté pour des variétés précoces. - M. de N.

Au centre du pays et en région jurassique, les récoltes progressent rapidement et sont à terminer au plus tôt.

Au sud du sillon Sambre-et-Meuse, toutes les situations peuvent être récoltées dès cette semaine en Condroz, Famenne et région herbagère suite à ce saut brutal des maturités. Il est très urgent de récolter les situations les plus favorables à la maturité (semis et/ou variétés précoces, maïs sans épis, terres séchantes…) si ce n’est déjà fait. En effet, la récolte à...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct