Accueil pommes de terre

Doryphores: ne traitez qu’en cas de nécessité!

Sous peu, certains patatiers commenceront à pulvériser contre les doryphores. Néanmoins, n’oublions pas que la pomme de terre est programmée pour pouvoir perdre jusqu’à 25 % de ses feuilles (maladies foliaires, dégâts de grêle, brûlures d’ozone, dégâts de limaces ou de doryphores…) sans effet sur le rendement.

Temps de lecture : 1 min

Avant tout traitement, il est conseillé de circuler dans votre champ et vérifier que les éventuels foyers découverts sont aussi présents dans le champ et pas uniquement en forrière (ou le long de froments après pommes de terre). Dans ce dernier cas, un traitement uniquement en forrière est recommandé.

Il est absolument nécessaire d’utiliser des insecticides respectant les auxiliaires, d’autant plus que nous sommes dans une année à pucerons. Les prédateurs sont bien présents, comme les coccinelles qui dévorent de nombreux pucerons principalement au stade larvaire (jusqu’à plus de 80 pucerons/jour) mais aussi au stade adulte (environ 40 à 50 pucerons/jour).

Pour plus de précisions concernant les insecticides utilisables contre les doryphores, veuillez vous référer au tableau ci-dessous.

26-4021-insecticides autorisés-PDT-web

D’après la Fiwap

A lire aussi en pommes de terre

De Cort Belgian Farm Distillery: valoriser des déchets en produits d’exception

pommes de terre L’upcycling ou recyclage valorisant, un concept particulièrement mis en avant par la famille De Cort au sein de sa distillerie à Pepingen, dans le Pajottenland. Elle y produit des spiritueux aux saveurs pures et sans ajout d’extraits ou d’arômes à partir, entre autres, de matières premières dont on ne veut plus, jugées disgracieuses ou impropres à la consommation. Parmi celle-ci, on retrouve notamment la célèbre pomme de terre Bintje.
Voir plus d'articles