Accueil Equipements

Au Sima, le prix «Machine de l’année 2017» récompense 14 constructeurs, dont un Belge

Remis en alternance à Agritechnica et au Sima, le prix « Machine de l’année » récompense les matériels agricoles les plus innovants. A Paris, un panel de journalistes européens – dont un représentant de Le Sillon Belge – a participé aux votes, parfois serrés, et départagé les ex æquo après avoir sélectionné les différents finalistes. Retrouvez ici le palmarès complet de cette édition, catégorie par catégorie.

Temps de lecture : 7 min

Près de 150 dossiers remis au jury, 75 finalistes sélectionnés dans 17 catégories… C’est dans le cadre du Mondial des fournisseurs de l’agriculture et de l’élevage (Sima) que le panel de journalistes européens participant à l’élection des « Machine de l’année 2017 » a eu la lourde charge de départager les candidats, sur base de critères bien précis (lire ci-dessous).

logo_2017 (3)

À l’issue des discussions, 14 prix ainsi que 2 prix spéciaux ont été décernés par le jury. À ceux-ci s’ajoute le prix du public, octroyé pour la première fois cette année.

Tracteurs : du XXL au S

Pas moins de cinq catégories étaient ouvertes aux tracteurs, selon leur puissance.

  Tracteur XXL (plus de 400 ch).

Dans cette catégorie, le prix revient à John Deere pour sa série 9RX.

Quatre chenilles, une puissance moteur maximale de 670 ch, une boîte de vitesses électronique à 18 rapports, les modèles de la série 9RX transfèrent un maximum de puissance au sol. Selon le constructeur, il s’agit là d’un allié de poids pour travailler les sols et traîner de lourdes charges.

En distribuant l’ensemble du poids du 9RX sur quatre chenilles, la compaction des sols est également réduite. En outre, les chenilles, plus longues de 20 %, verraient leur durée de vie rallongée de 20 %.

La série 9RX de John Deere : quatre chenilles pour une moindre compaction des sols.
La série 9RX de John Deere : quatre chenilles pour une moindre compaction des sols. - Visual Services-East Moline

  Tracteur XL (280 à 400 ch).

Grâce à son Fastrac 8000, JCB se classe en première position dans la catégorie tracteur XL.

Il s’agit là d’un des tracteurs les plus rapides de sa catégorie, si pas le plus rapide. En effet, il peut atteindre jusqu’à 65 km/h (selon les pays). Les deux modèles de la série (280 et 335 ch) sont tous deux dotés de la nouvelle cabine JCB Command Plus annoncée comme étant plus spacieuse, plus confortable et plus pratique. Ils sont également équipés d’une nouvelle direction hydrostatique ainsi que d’une suspension avant à amortisseur et ressort et d’une suspension arrière hydropneumatique active.

Avec le Fastrac 8000, JCB remporte le prix dans la catégorie tracteur XL.
Avec le Fastrac 8000, JCB remporte le prix dans la catégorie tracteur XL.

  Tracteur L (180 à 280 ch).

Dans la catégorie tracteur L, John Deere remporte un second prix grâce aux 6230R et 6250R.

Développant respectivement 230 et 250 ch, ceux-ci sont plutôt destinés aux entrepreneurs effectuant beaucoup de transport. Ils peuvent tous deux être équipés du nouveau joystick CommandPro et de ses 11 boutons programmables facilitant la gestion des différentes fonctions préenregistrées par le chauffeur.

Petit détail pratique, les 6230R et 6250R intègrent désormais une véritable boîte à outils logée au niveau du réservoir.

Avec le 6250R, John Deere propose un tracteur de 250
ch dans la série 6R.
Avec le 6250R, John Deere propose un tracteur de 250 ch dans la série 6R.

  Tracteur M (120 à 180 ch).

Dans cette catégorie, c’est Massey Ferguson qui se distingue avec sa série 6700 S.

Ces modèles se caractérisent, sous le capot, par leur moteur 4 cylindres Agco Power de 4,9 l développant, selon les modèles, de 120 à 175 ch. Le MF 6718 S, fleuron de la série, peut même développer jusqu’à 200 ch grâce à la technologie Engine Power Management. Ce qui en fait, selon Massey Fergusson, le plus puissant tracteur 4 cylindre actuellement sur le marché.

Le « S » dont se dotent les nouveaux 6700 permet de distinguer cette gamme Premium des modèles d’entrées de gamme (Global Series).

Le MF 6718 S est le premier tracteur 
4
cylindres 
de 200
ch 
au monde.
Le MF 6718 S est le premier tracteur 4 cylindres de 200 ch au monde.

  Tracteur S (moins de 150 ch).

Avec sa toute nouvelle série A, Valtra s’impose dans la catégorie moins de 150 ch.

Celle-ci se compose de 7 modèles de 75 à 130 ch dotés d’une motorisation Agco de 3,3 l sur les trois plus petits modèles et de 4,4 l pour les plus grands. La nouvelle série A est également disponible avec une nouvelle génération de chargeur frontal monté d’usine. Elle dispose encore d’une nouvelle cabine.

La série A de Valtra, ce sont sept modèles de 75 à 130
ch.
La série A de Valtra, ce sont sept modèles de 75 à 130 ch.

  Tracteur spécialisé

À ces cinq catégories ouvertes aux tracteurs de différentes puissances, s’ajoute une dernière destinée à récompenser un tracteur spécialisé. Elle a vu Same s’imposer avec son Frutteto Active Drive. Il s’agit là d’un tracteur de 90 ch, 3 cylindres, adapté aux vignobles et vergers. Il se distingue notamment par son système de suspension avant à roues indépendantes, une technologie utilisée, jusqu’à présent, uniquement sur les tracteurs haut de gamme.

Same s’impose dans la catégorie «
tracteur spécialisé
» grâce à son Frutteto Active Drive.
Same s’impose dans la catégorie « tracteur spécialisé » grâce à son Frutteto Active Drive.

Du côté des récoltes

Trois constructeurs ont été récompensés pour leurs engins de récolte.

  Moissonneuse-batteuse

Grâce à son système de correction du dévers Everest, disponible sur ses modèles haut de gamme CX et CR, New Holland s’empare de la première place dans la catégorie moissonneuse-batteuse. Ledit système compense des pentes allant jusqu’à 20 % pour maintenir l’horizontalité de la machine. La cabine étant maintenue à l’horizontale, le chauffeur travaille plus confortablement.

Lors du remplacement de la moissonneuse-batteuse, le système Everest peut être démonté puis remonté sur la nouvelle machine. Ce qui permet d’allonger la durée d’amortissement de l’investissement.

Avec Everest, la moissonneuse-battesue reste à l’horizontale sur des pentes allant jusque 20
%.
Avec Everest, la moissonneuse-battesue reste à l’horizontale sur des pentes allant jusque 20 %.

  Faucheuse

Vicon s’impose dans cette catégorie avec sa faucheuse Extra 736 T. Celle-ci bénéficie d’un nouveau système de suspension QuattroLink : l’unité de fauche est suspendue par quatre bras, lui permettant de s’adapter avec précision aux contours du terrain, tout en ayant une pression au sol constante.

La suspension QuattroLink permet à Vicon de s’imposer dans la catégorie «
faucheuse
».
La suspension QuattroLink permet à Vicon de s’imposer dans la catégorie « faucheuse ».

  Presse

Krone remporte le prix dans cette catégorie avec sa nouvelle barre de coupe Varicut disponible sur les modèles BiG Pack 1270 VC et Big Pack 1290 HDP VC. Celle-ci est équipée de 51 couteaux pouvant être organisés de 6 manières différentes (51/26/25/12/5/0). Pour les travaux de maintenance, l’intégralité de la cassette à couteaux peut être extraite en quelques manipulations, ce qui facilite le travail d’entretien. Le nettoyage se veut également simple et rapide.

Disponible sur la BiG Pack 1290 HDP VC, la lame Varicut se compose de 51
couteaux pouvant être organisés de 6 manières différentes : 51/26/25/12/5/0.
Disponible sur la BiG Pack 1290 HDP VC, la lame Varicut se compose de 51 couteaux pouvant être organisés de 6 manières différentes : 51/26/25/12/5/0.

Travail du sol et semis : des prix allemands

  Outil de travail du sol

Son nouveau cultivateur Karat 12 permet à Lemken de s’imposer dans cette catégorie. Disponible en différentes largeurs de travail de 4 à 7 m, le Karat 12 a été développé en particulier pour les méthodes de culture sans labour sur sols lourds. Son avantage : un système – optionnel – de remplacement rapide des socs montés sur quatre rangées espacées de 23 cm environ.

Le Karat 12 a été développé en particulier pour les méthodes de culture sans labour sur sols lourds.
Le Karat 12 a été développé en particulier pour les méthodes de culture sans labour sur sols lourds.

  Outil de semis

Dans cette catégorie, Amazone arrache la première place grâce à son nouveau combiné de semis Cataya. Celui-ci peut-être associé à une herse rotative ou un cultivateur rotatif. Il est également doté d’une trémie de 830 l pouvant être amenée à 1.270 l à l’aide d’une rehausse. Grâce au système de distribution électrique ElectricDrive et au capteur de vitesse, le Cataya est annoncé comme étant un outil très précis.

Le Cataya peut être associé à une herse rotative ou un cultivateur rotatif.
Le Cataya peut être associé à une herse rotative ou un cultivateur rotatif.

Un pulvérisateur français à l’honneur

Dans cette catégorie, le vainqueur est Français : Berthoud l’emporte avec le Vantage. Ce pulvérisateur tracté est disponible en cinq capacités (de 2.800 à 6.700 l), avec des rampes de 24 à 44 m en acier ou aluminium. Il se distingue notamment par sa compacité et, selon le constructeur, son ergonomie facilitant l’accès à ses différents organes. Celui-ci ne sera disponible qu’en version « Dark », le nouveau concept « Premium » de Berthoud.

Berthoud  commercialise le Vantage en cinq capacités, de 2.800 à 6.700 l.
Berthoud commercialise le Vantage en cinq capacités, de 2.800 à 6.700 l.

Manutention et transport… à la belge

  Manutention

Grâce à son chargeur télescopique AgriProDualTech VT, JCB remporte son second prix. Celui-ci est équipé de la transmission variable JCB DualTech VT combinant hydrostatique, pour les travaux à basse vitesse (0 à 19 km/h), et powershift, pour les usages à grande vitesse (19 à 40 km/h). Les avantages de ces deux boîte sont donc regroupés en une seule.

Sur les télescopiques JCB, la transmission DualTech combine hydrostatique et powershift.
Sur les télescopiques JCB, la transmission DualTech combine hydrostatique et powershift.

  Transport

Dans la catégorie transport, le prix revient à Joskin pour sa tonne Volumetra. Celle-ci est équipée d’un train roulant à suspension hydraulique (hydro-tandem/tridem) assurant stabilité et tenue de route en toutes circonstances. En outre, elle peut désormais être équipée de la pompe vacu-storm combinant pompe vacuum (pour l’aspiration) et pompe centrifuge Storm (destinée à alimenter l’outil arrière).

Avec le Volumetra de Joskin, la Belgique rafle un prix «
Machine de l’année
».
Avec le Volumetra de Joskin, la Belgique rafle un prix « Machine de l’année ».

Le choix du public

Le public a quant à lui sacré Kuhn et son déchaumeur Performer 3000 adapté aux tracteurs de 250 à 300 ch. Comme le reste de la gamme, ce nouveau modèle de 3 m de largeur de travail permet quatre actions en un seul passage : découpe, mélange ou fissuration, nivellement et rappui.

Le déchaumeur Performer 3000 de Kuhn à su s’imposer pour remporter  le prix du public.
Le déchaumeur Performer 3000 de Kuhn à su s’imposer pour remporter le prix du public.

Un premier prix spécial pour Claas

Le premier prix spécial du jury récompense le système Shredlage de Claas, un éclateur à maïs pour ensilage déchiqueté destiné à améliorer l’efficacité des systèmes de production. Au lieu de couper le maïs en brins courts (10 à 18 mm), avec un éclatement des grains très difficile à réaliser, il permettrait d’obtenir un ensilage en brins longs (26 à 30 mm) entièrement déchiquetés et des grains pulvérisés. Selon la marque, il est alors possible de supprimer la paille de la ration, en la remplaçant par de la fibre énergétique issue du maïs.

Avec le Shredlage, l’ensilage est obtenu en brin de 26 à 30
mm de long.
Avec le Shredlage, l’ensilage est obtenu en brin de 26 à 30 mm de long.

Kuhn s’adjuge le second prix spécial

Le second prix spécial du jury a été décerné à Kuhn pour sa nouvelle mélangeuse automotrice SPV Power. Celle-ci se décline sous différents modèles de 12, 14, 15 et 17 m³. Selon la marque, celle-ci a été développée afin de commercialiser une machine très compacte avec une hauteur faible et une maniabilité maximale. Pour encore plus de maniabilité, ces modèles SPV sont conçus avec un essieu arrière directionnel permettant à la machine un rayon de braquage court.

L’automotrice SPV Power de Kuhn se décline en quatre modèles, de 12 à 17
m³.
L’automotrice SPV Power de Kuhn se décline en quatre modèles, de 12 à 17 m³.

J.V.

A lire aussi en Equipements

Aux Sima Innovation Awards: 17 matériels récompensés, au service de la qualité, du confort, de la sécurité… et de l’écologie

Equipements La 79ème  édition du Sima s’est tenue début novembre. À cette occasion, les lauréats des Sima Innovation Awards ont été dévoilés, au sein de cinq catégories. Du palmarès, il ressort trois orientations claires prises par les différents candidats, et mises en évidence par les membres du jury : la précision du travail au service de la qualité du travail et des produits ; l’optimisation et l’aide au service des réglages, du confort et de la sécurité ; et, enfin, la transition écologique.
Voir plus d'articles