Déclin des oléagineux au profit des céréales et légumineuses

Déclin des oléagineux au profit des céréales et légumineuses

En raison d’un recours croissant à la rotation des cultures, les superficies de céréales et d’oléagineux devraient suivre des tendances très différentes entre 2019 et 2030. Selon le rapport annuel de la Commission européenne concernant les dernières perspectives de long terme pour l’agriculture européenne publié le 11 décembre, la superficie consacrée aux céréales devrait augmenter légèrement de 1 % et atteindre 55,6 Mio d’hectares, tout comme celle consacrée aux légumineuses, qui devrait encore s’étendre et atteindre 2,3 Mio ha en 2030, soit une croissance annuelle de 4 % par rapport à 2019 (moyenne sur trois ans).

D’après la Commission européenne, les systèmes favorisant la rotation des cultures devraient se développer davantage dans l’UE au cours de la période considérée et entraîner une hausse de la part des autres céréales, telles que l’avoine, le millet ou encore le sorgho. À l’opposé, la superficie dédiée aux oléagineux pourrait perdre environ 200.000 ha pour atteindre 11,4 Mio ha. C’est le cas concernant le colza qui devrait perdre encore en superficie surtout dans les États membres de l’est de l’UE pour atteindre 5,8 Mio d’hectares.

Toutefois, ce déclin par rapport à la décennie 2010-2020 devrait, d’après le rapport, ralentir en raison de la bonne valeur du colza dans les systèmes de rotation des cultures. Quant à la superficie consacrée au soja, celle-ci devrait continuer à croître rapidement dans l’UE et atteindre 1,3 Mio ha, soit 3 % par an.

Hausse du recours au soja

Dans ce contexte à venir, la production de graines oléagineuses pourrait se maintenir au niveau de la moyenne de 2017-2019 soit 32 Mio de tonnes, avec une augmentation importante de la production de soja qui pourrait atteindre 4,1 Mio t d’ici 2030 (soit 20 % de l’utilisation totale de soja dans l’UE). Celle-ci ainsi viendrait se substituer à une production de colza en déclin.

Par ailleurs, les exigences de la directive européenne sur les énergies renouvelables (RED II) qui appellent à réduire l’offre de biodiesel à base de palme de 75 % d’ici 2030, devraient stimuler l’utilisation d’autres huiles de graines oléagineuses produites au niveau national, notamment l’huile de soja, dont l’utilisation pourrait augmenter de 1,3 % par an d’ici à 2030.

En tout, la production d’huile végétale dans l’UE devrait augmenter légèrement de 0,2 % par an et atteindre 16,7 Mio de tonnes en 2030. Toutefois, l’essor des biocarburants à base de déchets et des biocarburants avancés pourraient freiner la poursuite de la croissance des huiles de graines oléagineuses observée ces dix dernières années.

Le direct

Le direct