Cepicop – actualité – céréales: jaunisse nanisante de l’orge en Hainaut!

Il est utile de continuer d’inspecter les parcelles d’escourgeon et de froment afin d’estimer les pourcentages de plantes porteuses de pucerons... et agir en conséquence.
Il est utile de continuer d’inspecter les parcelles d’escourgeon et de froment afin d’estimer les pourcentages de plantes porteuses de pucerons... et agir en conséquence. - M. de N.

Les observations menées dans le réseau d’observation montrent que du côté des escourgeons, les plus fortes colonisations des cultures par les pucerons sont localisées dans l’ouest de la Wallonie, mais des niveaux élevés de colonisation sont possibles partout.

Les escourgeons traités durant la semaine du 28 octobre ou plus tardivement sont quasiment indemnes de pucerons, avec au maximum 2 % de plantes occupées. Dans les semis traités plus tôt, on peut trouver des ré-infestations pouvant justifier...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct