Les escourgeons sous l’œil du Carah: la moisson 2020 livre son verdict

Récolte des petites parcelles expérimentales. Notons que les meilleurs rendements ont été généralement été enregistrés dans les limons profonds à bon drainage.
Récolte des petites parcelles expérimentales. Notons que les meilleurs rendements ont été généralement été enregistrés dans les limons profonds à bon drainage. - M. de N.

À l’automne 2019, les pluies continues n’ont laissé que peu de fenêtres météo pour semer les céréales. Une bonne partie de l’escourgeon a été implantée environ 15 jours plus tard que les années précédentes. Cet excès d’eau a pu pénaliser la levée et le développement de la culture, a fortiori en sol hydromorphe. La forte pluviométrie a également favorisé le lessivage de l’azote. Au final, les reliquats azotés étaient assez faibles au printemps. Cette période humide aura tout de même eu l’avantage d’alimenter les réserves en eau avant le...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct