Les premières parcelles betteravières atteignent le seuil de traitement contre les pucerons!

Les premières parcelles betteravières atteignent le seuil de traitement contre les pucerons!
J.V.

Cette semaine, 117 parcelles ont été observées. Le seuil de traitement a été atteint dans 8 parcelles réparties sur la zone betteravière. L’Institut recommande dès lors de réaliser des observations et de traiter dès que le seuil de traitement est atteint. Si le seuil n’est pas (encore) atteint, il est conseillé de répéter les observations hebdomadaires (ou plus fréquentes).

L’évolution des populations de pucerons verts peut être suivie via cette carte.

En plus de la présence de pucerons verts aptères et ailés, la présence de pucerons noirs de la fève et d’altises est signalée dans la moitié des parcelles, généralement en petits nombres. Dans certaines parcelles, des atomaires sont également observés. Un traitement n’est pas recommandé contre ces parasites. Tout traitement avec un produit contenant une pyréthrinoïde est à proscrire car ce traitement est néfaste au contrôle des pucerons dans la culture.

Comment intervenir ?

Si le seuil de 2 pucerons verts aptères par 10 plantes est atteint, les points suivants sont importants :

– traiter avec Movento 0,45 l/ha, Teppeki 0,14 kg/ha ou Closer 0.2l/ha ;

– éviter tout traitement avec une pyréthrinoïde, même en mélange. Il entraîne plus de mal que de bien ;

– utiliser suffisamment d’eau (200 litres ou plus) et traiter quand l’humidité relative est suffisante ;

– Teppeki, Movento et Closer peuvent être appliqués en mélange avec les herbicides betteraves ;

– un traitement sur de petites betteraves entraînera une rémanence plus courte du produit.

L’avis de traitement ne concerne pas les champs semés avec des semences traitées avec Gaucho.

D’après un message de l’Irbab, le 28 avril

Le direct

Le direct