Accueil Céréales

Céréales de printemps: vers un traitement unique à la dernière feuille

En fonction de la localisation et de la date de semis, les orges de printemps sont aux stades deuxième nœud (BBCH 32) ou dernière feuille pointante (BBCH 37). Les parcelles les plus avancées atteignent même parfois le stade de dernière feuille étalée (BBCH 39).

Temps de lecture : 3 min

À Lonzée et à Liernu, des pustules de rouille naine sont observées mais la pression est très faible. Sous l’effet de stress climatique (sécheresse, forte amplitude thermique…), des petites taches physiologiques sont observées sur les feuilles. Ces taches sont sans gravité et peuvent également être observées sur d’autres céréales.

Les avoines de printemps sont actuellement aux stades deuxième nœud (BBCH 32) ou dernière feuille étalée (BBCH 39) en fonction de la date de semis et de la variété emblavée.

Étant donné la faible pression des maladies fongiques et la rapidité de la montaison des céréales de printemps, la solution la plus adaptée dans la plupart des situations est d’appliquer un traitement fongicide unique au stade dernière feuille étalée (BBCH39).

L’emploi d’un régulateur de croissance n’est pas systématiquement nécessaire en céréales de printemps. Les conditions de sécheresse se traduisent d’ailleurs par des tiges relativement basses. L’emploi d’un régulateur restera toutefois justifié dans certaines situations à risque et pourra encore être appliqué en même temps que le fongicide à la dernière feuille étalée (BBCH 39). Une parcelle est considérée à risque lorsqu’elle présente un peuplement dense, des tiges fines, une variété sensible à la verse et une forte disponibilité en azote.

Produits et stades !

Attention, certains produits ne sont plus autorisés au stade BBCH 39 : le Moddus, Medax Top, Next, Optimus, Paket et Moxa ne sont plus autorisés à ce stade. Les produits à base d’éthephon (Arvest, Coupon, Ephon Top, Ethephon 480, Ethephon Classic, Ethepro, Flordimex 4800…), de prohexadione (Fabulis OP, Yawl…), de trinéxapax-éthyle (Medax Max…) ou d’un mélange de ces deux dernières molécules (Percival, Prodax…) et encore le Terpal, peuvent encore l’être.

Les régulateurs sont des produits à utiliser par temps poussant et lumineux, en évitant les périodes de fortes amplitudes thermiques (écarts de 15-20ºC entre le jour et la nuit) et en absence de pluies dans les deux heures qui suivent l’application. Attention de vérifier la dose autorisée en orge de printemps qui, selon le produit utilisé, est souvent plus faible qu’en escourgeon (pour les produits à base d’ethephon par exemple).

Des pucerons et criocères (lémas) sont actuellement présents en céréales de printemps, comme c’est systématiquement le cas d’années en années. Bien visibles, les morsures de lémas sont rarement préjudiciables. Les conditions de sécheresse actuelles impactent cependant le développement des céréales de printemps : ces dernières sont courtes et leurs feuilles sont étroites. Il pourrait dès lors s’avérer important de protéger leur surface foliaire. Dans ces conditions, ce sont surtout les dernières feuilles qui doivent être protégées. Les pontes des criocères sont assez étalées dans le temps (plusieurs semaines) et intervenir tôt, c’est-à-dire avant le stade dernière feuille étalée, ne protégera pas de nouvelles pontes sur le haut des plantes. Un traitement sera recommandé si la pression est supérieure à 2,5 larves par tige à l’épiaison.

D’après le CePiCOP

, le 17 mai 2022

A lire aussi en Céréales

Dois-je alléger mon programme de désherbage des céréales?

Céréales Les conditions météorologiques de l’automne dernier ont, et c’est peu de le dire, compliqué la récolte des cultures de printemps. Les semis de céréales, quand ils ont pu avoir lieu, s’en sont retrouvés fortement retardés. Le début de l’hiver ne fut guère plus favorable, ce qui a pu impacter les levées. Actuellement, il n’est donc pas rare d’observer de l’hétérogénéité entre les parcelles mais également au sein d’une parcelle. L’accès aux terres est encore très difficile.
Voir plus d'articles