Accueil Céréales

Réseau wallon d’essais variétaux en escourgeon: les résultats et conseils pour les semis à venir

L’heure des prochains semis de céréales approche et le Livre Blanc céréales nous livre ses conseils à l’issu de la saison 2021-2022. Tout commence par un choix variétal équilibré et réfléchi. En la matière, le travail d’amélioration se poursuit, tant en lignées qu’en hybrides.

Temps de lecture : 8 min

Les résultats des variétés d’escourgeon en 2022, avec également un regard sur les années antérieures, présentés dans le Livre Blanc des céréales de ce mois de septembre proviennent d’un réseau de six essais. Ceux-ci étaient répartis à travers toute la Wallonie : Ath et Mainvault (Hainaut), Gembloux et Lonzée (Namur), Acosse (Hesbaye liégeoise) et Terwagne (Condros-Famenne). Ils associent le Carah, le Cra-w, le Cepicop et l’ULg GxAbt. Au total, 35 variétés sont concernées, dont 14 hybrides.

Un surcoût moyen des semences hybrides de 58.8 €/ha a été retenu;  avec un prix de vente de 260 €/t en 2022, il équivaut à 226 kg/ha de rendement.
Un surcoût moyen des semences hybrides de 58.8 €/ha a été retenu; avec un prix de vente de 260 €/t en 2022, il équivaut à 226 kg/ha de rendement. - D.J.

Les résultats en 2022…

Le tableau 1 présente les résultats de l’ensemble des variétés dans les six essais conduits selon une protection complète (un ou deux traitements fongicides en fonction de la pression locale des maladies). Ces résultats sont exprimés en % des 3 variétés témoins (Jakubus, KWS Faro et KWS Orbit). Les rendements moyens de chaque essai sont donnés en kg/ha en bas de tableau.

Les hybrides arrivent en tête de classement. Les variétés SY Loona, (h), SY Maliboo (h), Toreroo (h), Tektoo (h), SU Hylona (h), Jettoo (h), SY Galileoo (h), Wootan (h) se montrent dans l’ordre les plus performantes en 2022 en termes de rendements, sans prendre en compte le surcoût des semences.

Parmi les variétés « lignées », LG Zoro, LG Zelda, Julia, Visuel, Integral, Dementiel et KWS Feeris rivalisent avec les variétés hybrides. Parmi les nouveautés, les variétés LG Zelda et Integral , toutes deux tolérantes à la JNO, ainsi que la variété Visuel, se distinguent avec des résultats supérieurs à la moyenne des témoins. Parmi les variétés résistantes à la jaunisse nanisante, les variétés LG Zoro, LG Zelda, Integral, KWS Feeris et Idilic (deux rangs)obtiennent en 2022 les meilleurs rendements, supérieurs ou égaux à la moyenne des témoins.

37-4031-ESCOU1-web

Le tableau 2 présente les rendements prenant en compte le surcoût des semences hybrides. Un surcoût moyen de 58.8 €/ha a été retenu ; avec un prix de vente de 260 €/t en 2022, il équivaut à 226 kg/ha de rendement

Sans prendre en compte le surcoût des semences, cinq hybrides composent le top cinq au niveau des rendements : SY Loona (h), SY Maliboo (h), Toreroo (h), Tektoo (h), SU Hylona (h).

En prenant en compte le surcoût des semences des hybrides, le classement change : les variétés SY Loona, (h), SY Maliboo (h), Toreroo (h) se maintiennent dans le top cinq, au côté de deux variétés lignées LG Zoro, qui prend la tête du classement, et la variété LG Zelda.

37-4031-ESCOU2-web

… avec un regard sur les années antérieures

Le tableau 3 donne les résultats des 24 variétés présentes depuis plus d’un an dans les essais de 2020 à 2022 et testées dans plus de deux régions en 2022. Ces résultats sont exprimés en pourcent de la moyenne des témoins (Jakubus, KWS Faro et KWS Orbit), donnée en kg/ha en bas de ce tableau.

37-4031-ESCOU3-web (2)

Sur la période 2020-2022, ce sont les variétés hybrides SY Bankook (h) et Jettoo (h) qui arrivent en tête de classement avec un rendement de 106 et 105 % de la moyenne des témoins. Elles sont suivies de près par la variété lignée LG Zoro avec 104 % tout comme les variétés hybrides SY Galileo (h), Scoop (h), Wootan (h), Tektoo (h).

En prenant en compte le surcoût des semences des hybrides, le classement change et sur trois années d’essais, trois lignées intègrent le top cinq du classement. La lignée LG Zoro, prend la tête du classement, suivies dans l’ordre des variétés SY Bankook (h), Integral, Jettoo (h), KWS Wallace.

Parmi les variétés tolérantes à la JNO, les variétés LG Zoro, Integral et KWS Feeris sont en tête de classement sur les trois années d’essais.

Avec un traitement fongicide unique, les variétés Toreroo (h), SY Galileoo (h), SY Scoop (h), Tektoo (h), SU Hylona (h), SY Dakoota (h), Wootan (h)prennent la tête du classement.

En l’absence de traitement fongicide, les variétés KWS Joyau, SY Galileoo (h), Dementiel, Toreroo (h), Jettoo (h) essuient le moins de perte de rendement, en comparaison à la protection à un seul traitement alors que LG Zoro, KWS Orbit (T), KWS Wallace, KWS Faro (T), SY Bankook (h) perdent le plus.

Enfin avec une double protection fongicide, les variétés Dementiel, LG Zoro, Integral, SY Scoop (h), SY Dakoota (h) génèrent le moins de gain de rendement en comparaison à la protection à un seul traitement alors que SY Galileoo (h), SY Baracooda (h), Jakubus (T), SU Midnight et KWS Orbit (T) en génèrent le plus.

Ne pas oublier la résistance aux maladies et les accidents culturaux

Le tableau 4 présente le comportement face aux maladies des 35 variétés sur une période moyenne de 3 ans.

37-4031-ESCOU4-web

Les plus tolérantes aux principales maladies sont Jettoo (h), KWS Joyau, SY Scoop (h), SY Armadillo (h), SY Loona (h), Toreroo (h) et KWS Exquis. Certaines variétés ont des points faibles qu’il convient de connaître pour piloter au mieux les programmes fongicides.

Ainsi, les variétés Visuel, LG Zeta, Fascination et SY Baracooda (h) présentent le moins bon comportement vis-à-vis de l’helminthosporiose.

En présence de la rouille naine, les variétés Avantasia, KWS Orbit (T), Jakubus (T), KWS Wallace, LG Zoro, Visuel et SY Baracooda (h) nécessitent une attention particulière.

Face à la rhynchosporiose, ce sont les variétés LG Zelda, KWS Wallace, KWS Orbit (T), SU Midnight, SY Galileoo (h), Sensation et LG Zeta qui présentent le moins bon comportement.

Pour la ramulariose, les variétés Avantasia, LG Zelda, Idilic (2R), Fascination, SY Rangoon (h), Dementiel et KWS Orbit (T) obtiennent les notations les plus faibles.

Sur le plan des caractéristiques culturales (tableau 5), quelques variétés requièrent une attention particulière quant à la verse. Tektoo (h), Wootan, (h), LG Zoro, Idilic (2R), SY Scoop (h) et SY Baracooda (h) sont des variétés qu’il est prudent de réguler pour l’éviter.

Au niveau de la précocité, Avantasia, LG Zeta, Visuel, LG Zelda, Integral et KWS Joyau s’avèrent être les plus précoces. Les variétés les plus tardives sont SY Loona (h), Toreroo (h) Dementiel, Esprit et Wootan (h).

37-4031-ESCOU5-web

Le tableau 6 donne les caractéristiques technologiques des variétés testées.

Les variétés présentant les poids spécifiques les plus élevés sont Idilic (2R), SY Loona (h), SY Baracooda (h), SY Armadillo (h), Creative, Wootan (h) et KWS Faro (T).

Les variétés Creative, KWS Joyau, SY Dakoota (h), SY Armadillo (h) et KWS Faro (T) présentent les meilleures teneurs en protéines (valeurs les plus proches ou égales à 12 %).

Les variétés Avantasia, Julia, SY Armadillo (h), Creative, SY Rangoon (h) et SY Loona (h) se caractérisent par un pourcentage élevé de grains dont le calibre est supérieur à 2.5mm

Jettoo (h), SY Baracooda (h), SU Midnight et Idilic (2R) sont les variétés qui présentent le poids de mille grains (PMG) le plus élevé.

37-4031-ESCOU6-web

Lignées ou hybrides ?

Actuellement, une variété sur trois est un hybride. La rentabilité et l’intérêt des agriculteurs à semer ces variétés sont à jauger en fonction des situations.

Les terres de la zone « Condroz-Famenne » sont assez superficielles et les stress abiotiques (froid, sécheresse…) y sont ressentis davantage qu’ailleurs. Les variétés hybrides s’y comportent en général bien et s’avèrent rentables.

En revanche dans les terres profondes à bonne structure, comme c’est généralement le cas en Hainaut et en Hesbaye, les variétés lignées sont souvent plus rentables que leurs homologues hybrides.

La rentabilité des variétés hybrides par rapport aux semences lignées est donc avant tout dépendante du type de sol et de sa structure. Dans les terres profondes à bonne structure, l’utilisation de variétés hybrides entraîne globalement une perte financière pour l’agriculteur. Dans les situations plus difficiles, sols superficiels, trop filtrants ou compactés, elles ont leur intérêt et s’avèrent actuellement rentables.

Parmi les avantages des hybrides, on peut également citer leur bon poids spécifique qui n’entraîne que très rarement des réfactions.

Côté maladies, les variétés hybrides sont dans l’ensemble assez tolérantes à la rhynchosporiose.

Par ailleurs, elles sont généralement hautes et assez sensibles à la verse. Elles sont par contre dans l’ensemble plus résistantes au bris de tige.

Le principal défaut des hybrides est évidemment que l’agriculteur ne peut produire lui-même ses semences : l’effet d’hétérosis qui confère à la variété ces suppléments de rendements s’estompe dès la première génération.

La rentabilité des variétés hybrides par rapport aux semences lignées est donc avant tout dépendante du type de sol et de sa structure.
La rentabilité des variétés hybrides par rapport aux semences lignées est donc avant tout dépendante du type de sol et de sa structure. - J.V.

Tolérances aux virus : quelques nouveautés

Depuis quelques années, la protection des escourgeons doit faire face à une recrudescence des maladies virales, notamment la jaunisse nanisante de l’orge (JNO), inoculée par les pucerons, et la mosaïque de l’orge (MVO), transmise par un micro-organisme du sol (Polymyxa graminis). Bien que présent les années antérieures, ce virus n’exprime de symptômes qu’à la sortie d’hivers suffisamment rigoureux. Depuis quelques années, c’est une nouvelle souche de ce virus, le type 2 de la mosaïque de l’orge, qui se répand à travers l’Europe occidentale. La sélection variétale est une clef importante pour faire face à ces virus. Des solutions variétales existent et sont à promouvoir dans les situations à risque(s).

C’est la troisième année que la variété Sensation , possédant la double tolérance (JNO et MVO), a été testée dans le réseau.

Pour la jaunisse nanisante, les variétés KWS Joyau, Sensation, LG Zeta, LG Zoro, KWS Exquis et KWS Feeris ont confirmé leur très bon niveau de tolérance. Quatre nouvelles variétés sont désormais disponibles : LG Zelda, Fascination, Integral et Idilic (première variété 2 rangs tolérante à avoir été testée dans le réseau en post-inscription). Sur les variétés tolérantes à la JNO, tout traitement insecticide est inutile.

Pour la mosaïque de l’orge (type 2), les variétés Avantasia, Julia, SU Midnight et Sensation sont disponibles.

D’après le Livre Blanc

, Septembre 2022

A lire aussi en Céréales

Céréales: la Fao revoit ses prévisions à la baisse

Cultures Dans la dernière édition de son Bulletin sur l’offre et la demande de céréales, parue début novembre, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a revu à la baisse ses prévisions concernant la production mondiale de céréales en 2022, laquelle s’établirait à 2.764 millions de tonnes (Mt), en baisse de 1,8 % par rapport à 2021.
Voir plus d'articles