Accueil Equipements

Agritechnica récompense Claas et Kemper Maschienenfabrik

Cette année encore, un jury d’experts désignés par la Société allemande d’agriculture à remis les traditionnels et tant convoités « Prix de l’innovation ». Deux machines ont été récompensées d’une médaille d’or tandis que 29 autres repartent avec l’argent.

Temps de lecture : 2 min

Lors de l’édition 2015 d’Agritechnica, cinq médailles d’or et 44 médailles d’argent avaient été décernées aux heureux lauréats. Le jury aurait-il été plus sévère cette année ? Sur les 320 nouveautés soumises par 175 exposants, 31 seulement ont remporté une médaille.

Seules les sociétés Claas et Kemper Maschienenfabrik, filiale de John Deere, ont remporté l’ultime distinction, la médaille d’or.

Régler au mieux la moissonneuse

Claas a été récompensé d’une médaille d’or pour le Cemos Auto Threshing, son système de battage autonome pour moissonneuses-batteuses à secoueurs et hybrides.

Celui-ci régule de manière entièrement automatique les organes de battage, aussi bien l’écartement du contre-batteur que le régime du batteur, et s’adapte ainsi constamment aux conditions de travail. Selon le constructeur, le processus de battage est optimisé automatiquement de sorte à exploiter en continu le potentiel de la machine jusqu’à la limite de ses capacités techniques.

Le système ne nécessiterait aucun préparamétrage et laisse au conducteur de la moissonneuse la possibilité d’intervenir manuellement à tout moment s’il le juge opportun.

Intégré au système de gestion Cemos Automatic, le Cemos Auto Threshing est interfacé avec tous les autres assistants de la machine dont le Cruise Pilot, le système de régulation automatique de la vitesse d’avancement.

« Sur base du paramétrage initial effectué pour le type de récolte considéré, le Cemos Auto Threshing est capable de trouver le réglage idéal des organes de battage », annonce Claas. La séparation résiduelle des grains, le nettoyage et la vitesse d’avancement sont également pris en compte dans le paramétrage. La régulation permet ainsi de faciliter également le travail des automatismes en aval du système de battage.

Ensiler tout en broyant les chaumes

La société Kemper Maschienenfabrik, spécialisée dans la fabrication de têtes de récolte pour maïs, remporte la seconde médaille d’or grâce au Stalkbuster. Celui-ci intègre un système de broyage sous le bec à maïs afin de broyer finement les chaumes de maïs juste avant le passage des roues de l’ensileuse et ainsi empêcher que la pyrale ne passe l’hiver au niveau desdites chaumes.

Aucune chaume ne subsiste après le passage du Stalkbuster de Kemper.
Aucune chaume ne subsiste après le passage du Stalkbuster de Kemper.

A lire aussi en Equipements

Renouveler sa phytolicence, comment ça marche?

Cultures Réservée à un cadre professionnel, la phytolicence, en fonction de son type (P1, P2, P3 ou NP), permet aux agriculteurs de stocker, d’acheter, d’utiliser ou de conseiller des produits phytopharmaceutiques. Celle-ci expirée, il vous sera interdit d’en faire quoi que ce soit. Vous vous retrouvez dans ce cas de figure et souhaitez renouveler votre document arrivé à échéance ? Voici la marche à suivre.
Voir plus d'articles