Accueil Voix de la terre

Un foulard rouge en soutien aux agriculteurs du nord du pays

Si vous souhaitez soutenir pacifiquement vos collègues du nord du pays dans leur combat, ceux-ci vous invitent à accrocher un foulard rouge à votre rétroviseur, fenêtre… en guise de solidarité.

Temps de lecture : 2 min

Depuis plusieurs semaines, les manifestations d’agriculteurs sont nombreuses en Flandre. L’objet de ces contestations ? La nouvelle réglementation « azote » que souhaite mettre en place le Gouvernement flamand. Celle-ci entraînera une nette réduction du cheptel porcin (-30 %)  mais contraindra également une quarantaine d’exploitations à mettre la clé sous le paillasson d’ici 2025.

Le plan porté par Zuhal Demir, la ministre flamande de l’Environnement, déchaîne la colère des agriculteurs. Le moins que l’on puisse écrire, c’est que les fermiers et fermières du nord du pays ne la ménagent pas : huées, interpellations, insultes… La ministre ne se laisse pourtant pas démonter et tient tête à ses détracteurs.

Nul ne peut nier que la Flandre est enlisée dans cette problématique depuis plusieurs années et qu’une solution doit enfin être trouvée. C’est cependant l’ampleur et les conséquences de la proposition ministérielle qui suscitent une levée de bouclier en Flandre, tant du côté des agriculteurs que d’un certain nombre de citoyens.

Si vous souhaitez soutenir pacifiquement vos collègues du nord du pays dans leur combat, ceux-ci vous invitent à accrocher un foulard rouge à votre rétroviseur, fenêtre… en guise de solidarité.

J.V.

A lire aussi en Voix de la terre

Le critère «Cellules»: pourquoi ne pas le supprimer?

Voix de la terre Les bactéries s’adaptent aux antibiotiques. Elles font de l’antibiorésistance ! Pour contrer cette antibiorésistance dans les élevages, la commission européenne impose la limitation de l’usage des antibiotiques, et l’interdit carrément en préventif. En alternatif, parmi différentes mesures hygiénistes, elle conseille d’augmenter, par tous les moyens possibles, l’immunité des animaux. Assez curieusement et en contradiction avec ce dernier conseil, en vache laitière, cette même commission européenne, ne supprime pas le critère « Cellules ». Pourquoi ?
Voir plus d'articles