Néonicotinoïdes, glyphosate, fipronil… Naissance, vie et mort d’un pesticide

De nombreuses substances actives ont été retirées du marché, ces dernières années, pour céder la place à des molécules plus utiles ou présentant moins de risques, dans une logique de progrès de la chimie organique.
De nombreuses substances actives ont été retirées du marché, ces dernières années, pour céder la place à des molécules plus utiles ou présentant moins de risques, dans une logique de progrès de la chimie organique. - M. de N.

La presse généraliste a tellement parlé de pesticides, ces derniers mois, que les noms de certaines substances actives parlent désormais au grand public. « On parle de pesticides, le plus souvent parce qu’on en a peur, mais on en sait généralement peu de chose », observe l’orateur. Si bien que cet expert du Centre wallon de recherches agronomiques juge utile, même auprès des professionnels, d’apporter quelques précisions, ou simplement de faire quelques rappels fondamentaux.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct