Impact de la faune sauvage sur les animaux d’élevage: des mesures publiques à prendre

Impact de la faune sauvage sur les animaux d’élevage: des mesures publiques à prendre

En effet, il n’est plus à démontrer que cette faune cohabite quotidiennement avec nos animaux. Nous avons là un mélange d’un bien public ou public/privé avec un bien strictement privé. Très récemment, un éleveur a pu à son grand désarroi estimer sur une heure de temps, en 4 endroits, 70 cervidés broutants parmi des vaches pour certains.

Ces animaux sauvages sont le réservoir de nombreuses maladies transmissibles. L’impact financier mais aussi sur le bien-être de nos animaux est considérable. Nous subissons des pertes dues à la prévention, la mortalité et la morbidité.

Étant donné que la loi nous interdit de prendre des mesures radicales pour protéger notre propriété privée, il nous semble normal de demander que le public fasse son travail et donc prenne les mesures nécessaires pour que notre bétail ne subisse plus les désagréments de cette cohabitation.

Alors que la maladie de la langue bleue fait son grand retour et que la mise au champ est imminente, nous vous demandons de traiter notre demande en urgence.

En espérant avoir de vos nouvelles rapidement, recevez nos salutations,

Les agriculteurs de Arville, Awenne et Mirwart

Le direct

Le direct