Les techniques agroforestières font désormais partie de la réalité agricole

Les techniques agroforestières se  développent en Wallonie mais manquent de soutien malgré leurs intérêts agronomique, climatique, économique, écologique  et paysager.
Les techniques agroforestières se développent en Wallonie mais manquent de soutien malgré leurs intérêts agronomique, climatique, économique, écologique et paysager. - J.V.

Les agriculteurs et/ou propriétaires qui mettent en œuvre des éléments agroforestiers dans leur exploitation poursuivent diverses motivations : diversification économique (bois d’œuvre, bois énergie, fruits…), renforcement écologique (biodiversité grâce à l’amélioration voire la (re-)création d’un meilleur maillage), accueil d’auxiliaires des cultures et lutte intégrée, bien-être animal (abri, alimentation…), brise-vent, restauration et préservation de la qualité des sols en sont quelques exemples....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct