Céréales d’hiver: une saison 2019-2020 à nouveau très particulière

Les semaines de vent sec venu du nord-est ont significativement entravé le développement des maladies fongiques. On notera aussi à nouveau l’absence de fusariose.
Les semaines de vent sec venu du nord-est ont significativement entravé le développement des maladies fongiques. On notera aussi à nouveau l’absence de fusariose. - M. de N.

Pour chacun d’entre nous, l’année 2020 restera bien évidemment liée à la Covid-19, mais elle pourrait bien être aussi celle de la prise de conscience du dérèglement climatique pour de nombreux citoyens. Les événements météorologiques « exceptionnels » se sont à nouveau multipliés. Au niveau mondial, entre les 34ºC observés au nord du Cercle polaire (fin juin) et les 8 millions d’ha de forêt australienne disparus en fumée en janvier dernier, on ne compte plus les avatars alarmants et inquiétants de notre climat....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct