La maladie des cultivateurs

La maladie des cultivateurs

Coup de fil à un ami, ce 6 janvier. Je voulais lui faire une petite blaguounette au sujet de la galette des Rois. En guise d’épiphanie, j’ai eu plutôt droit à son « épitaphanie ». Le pauvre souffre d’un cancer des ganglions ! Son épouse m’a raconté, car lui-même était hors-service, complètement démoli par sa chimiothérapie. Cet ami, agriculteur à la retraite, était une vraie force la nature, jamais malade ni fatigué, un courageux, un battant comme on en rencontre très peu. Un mec incroyable ! Âgé de septante ans, il travaillait encore comme un jeunot, jamais en repos,...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct