Sangliers, Marc Assin, ma réponse...

Sangliers, Marc Assin, ma réponse...

J’ai donc dû faire appel à un expert afin d’estimer le montant des dégâts, soit 50 ares sur un total d’1 hectare. Et pas facile d’obtenir de leur part une indemnité, même minime soit-elle.

Donc, il a fallu trouver une autre solution : j’ai demandé à la DNF une autorisation de destruction de gibier, mais n’étant pas en possession du permis de chasse, j’ai dû trouver un chasseur voulant bien intervenir pour celle-ci. Ce qui ne fut pas facile, au vu de nos horaires de travail…

...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct