Le veau joli nouveau

Le veau joli nouveau

Entre « viande » et « vin », le parallèle est évident, en plus des trois lettres « v », « i », « n » qu’elle et lui ont en commun ! Le vin est associé à des émotions positives, à des moments de partage et de convivialité, à un certain art de vivre, à des événements festifs où il est incontournable. La viande ne dispose pas de cette aura. Elle n’a pas de grandes appellations célèbres, du style « Cochonnet Château-Bastogne », ou encore « BBB Château-Margot ». Point de grands crus millésimés ! Nos Jambons d’...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct