Accueil Voix de la terre

Nos prairies sont visitées

Les beaux jours reviennent, cela sent bon la mise en prairie… L’herbe pousse bien, les tracteurs sont en route dans les champs. Les travaux avancent bien…

Temps de lecture : 2 min

Mes agneaux grandissent bien sous leurs mères, il y en a un qui est prêt pour Pâques. Les autres attendront un peu plus tard pour les barbecues de cet été ou l’arrière-saison.

Ce vendredi 31 mars, en allant leur porter leur pitance, je m’inquiète car tous les agneaux n’arrivent pas à la barrière, je suppose qu’ils dorment encore dans la bergerie. J’avance dans la prairie et je me dis que les mères ont trop mangé hier car leur arrière est sale. J’arrive à la bergerie, et la porte ne tient plus au crochet… Je rentre et je ne trouve plus rien, je fais le tour de la clôture en imaginant qu’ils sont passés et broutent tranquillement sur la prairie des vaches. J’arrive à la fin et je découvre que l’on a décroché la poignée des vaches et ouvert la clôture… Je comprends que des individus sont venus se servir cette nuit dans la bergerie : 2 agneaux de boucherie envolés (marques auriculaires : BE501 29673 0007 et BE501 29673 0009) ; ils portent chacun une marque de couleur bleue… Ces individus ont traversé les prairies, puis se sont introduits dans la prairie des moutons… Ils ont enfermé les moutons dans le bâtiment pour bien les identifier et ne partir qu’avec les mâles ! Et refermer les poignées extérieures de la prairie des vaches – oui, car la prairie des moutons est enclavée dans celle des vaches. Ceci s’est passé dans la région de Soignies/Lens… Je vous demande si vous voyez des agissements suspects au niveau des troupeaux bovins ou ovins de le signaler. La belle saison est de retour et, malheureusement, comme ces dernières années, des individus viennent se servir dans nos prairies : par-ci des ovins, par-là des bovins ; que l’on tue pour ces derniers, sur place et que l’on découpe pour ne prendre que les beaux morceaux et laisser la tristesse aux éleveurs de la perte d’un animal… Un rituel qui a lieu tous les deux mois.

Jean-Michel de Louvignies

A lire aussi en Voix de la terre

L’amour est dans le pré: un réel renouveau

Voix de la terre La semaine dernière, j’ai regardé « L’amour est dans le pré ». L’information était difficile à rater, pour sa 16e édition, l’émission fait peau neuve. En effet, Sandrine Dans, aux commandes du divertissement depuis 12 ans, cède sa place à l’animatrice du Good Morning sur Radio Contact, Maria Del Rio.
Voir plus d'articles