Les tout-terrain en vedette

Les tout-terrain en vedette

Comme en chaque mois de janvier, le salon de l’auto a pris ses quartiers dans les palais du Heysel. L’occasion de faire le point sur les nouveautés en matière de tout-terrain qui marquent ce début d’année 2017.

Land Rover Discovery

A près de 2 tonnes, le Land Rover Discovery est plus léger que le mdèle précédent.
A près de 2 tonnes, le Land Rover Discovery est plus léger que le mdèle précédent.

La nouveauté incontournable de Land Rover, c’est évidemment le tout nouveau Discovery. Plus léger que l’ancien (mais tout de même plus de 2 tonnes sur la balance !), le nouveau venu arbore les lignes typiques de Land Rover. Pouvant toujours accueillir jusqu’à 7 passagers, le Discovery revoit complètement sa gamme de motorisations, avec des blocs 4 et 6 cylindres allant de 180 à 340 chevaux, et une seule proposition pour la transmission : 4x4 et boîte auto à 8 rapports.

Isuzu D-Max

Le pick-up Isuzu D-Max est  toujours aussi robuste.
Le pick-up Isuzu D-Max est toujours aussi robuste.

Le robuste pick-up Isuzu D-Max s’offre quelques modifications à mi-carrière. Des changements qui concernent aussi bien les aspects stylistiques, avec une calandre et des phares retouchés, que mécanique puisqu’un tout nouveau 1,9 turbodiesel de 164 ch remplace avantageusement l’ancien 2,5l. Il reste toujours capable d’emporter une tonne dans sa benne arrière et de tracter jusqu’à 3.500 kg.

Volkswagen Amarok

Un V6 pour le nouvel Amarok.
Un V6 pour le nouvel Amarok.

Le pick-up de Volkswagen troque ses motorisations quatre cylindres pour un V6 emprunté à Audi décliné en trois niveaux de puissance : 163, 204 et 224 chevaux. De quoi lui permettre de porter sa capacité de traction à 3,5 tonnes. Disponible uniquement en version double cabine chez nous, sa benne reste toutefois suffisamment grande pour accueillir une europalette. Quant à la transmission, l’Amarok laisse le choix entre la propulsion et le 4x4 enclenchable ou permanent.

Fiat Fullback

La Fiat Fullback est un clone  du Mitsubishi L200.
La Fiat Fullback est un clone du Mitsubishi L200.

Nouveau venu dans le petit monde des pick-up, la Fiat Fullback n’est pourtant pas tout à fait un inconnu puisqu’il n’est autre qu’un clone du Mitsubishi L200. De son cousin japonais, il conserve donc l’allure générale et, surtout, les aptitudes au travail et aux terrains difficiles. Disponible en deux motorisations 2.4D de 150 ou 180 chevaux, le Fullback est disponible en boîte manuelle ou automatique, et la transmission intégrale avec gamme de vitesses courtes est fournie d’office sur la version la plus musclée. Deux carrosseries sont en outre proposées : cabine allongée ou double.

Renault Alaskan

La Renault Alaskan est inspiré  du Nissan Navara NP300.
La Renault Alaskan est inspiré du Nissan Navara NP300.

À l’instar du Fullback de Fiat, le Renault Alaskan est une adaptation européenne d’un pick-up japonais : le Nissan Navara NP300. Lui aussi reprend donc les qualités de son géniteur : carrosseries simple ou double cabine, boîte manuelle à six rapports ou automatique 7 vitesses et transmission intégrale avec gamme de vitesses courtes. De quoi se hisser au niveau des références du segment en termes de traction (3,5 t) comme de chargement (1 t). Sous le capot, le moteur diesel 2.3l est proposé en variantes 160 et 190 chevaux.

Skoda Kodiaq

Le Kodiaq a quelque chose  du Tiguan.
Le Kodiaq a quelque chose du Tiguan.

Le Skoda Kodiaq est un grand SUV qui partage la plupart de ses composants mécaniques avec son cousin le Volkswagen Tiguan. Le tchèque s’en démarque par un style personnel, et la possibilité d’emmener 7 passagers à son bord. En version cinq places, c’est le volume du coffre qui étonne, avec 720 litres derrière la banquette ! Et surtout, le nouveau venu à tout ce qu’il faut pour rendre de fiers services : il peut tracter jusqu’à 2,5 tonnes et son dispositif « trailer assist » permet de simplifier les manœuvres avec une remorque. Skoda offre le choix entre une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte DSG à 6 ou 7 vitesses et la transmission intégrale à embrayage multidisque (Haldex) est disponible avec la plupart des motorisations.

Volvo V90 Cross Country

La version Cross Country du  Volvo V90 peut tracter 2,5 t.
La version Cross Country du Volvo V90 peut tracter 2,5 t.

Plus tout-chemin que véritable tout-terrain, la version Cross Country de l’élégant break Volvo V90 se pare néanmoins de quelques atouts pour s’aventurer dans la campagne. La garde au sol rehaussée de 6 centimètres et la transmission intégrale sont fournies de série, au même titre que le mode de conduite « off-road » combiné à un contrôle de descente. Quatre motorisations sont proposées (deux essence et deux diesel) pour des puissances s’échelonnant de 190 à 320 chevaux. De quoi tracter jusqu’à 2,5 t.

Les tout-terrain en vedette

Nicolas Morlet

Les tout-terrain en vedette

Comme en chaque mois de janvier, le salon de l’auto a pris ses quartiers dans les palais du Heysel. L’occasion de faire le point sur les nouveautés en matière de tout-terrain qui marquent ce début d’année 2017.

Land Rover Discovery

A près de 2 tonnes, le Land Rover Discovery est plus léger que le mdèle précédent.

La nouveauté incontournable de Land Rover, c’est évidemment le tout nouveau Discovery. Plus léger que l’ancien (mais tout de même plus de 2 tonnes sur la balance !), le nouveau venu arbore les lignes typiques de Land Rover. Pouvant toujours accueillir jusqu’à 7 passagers, le Discovery revoit complètement sa gamme de motorisations, avec des blocs 4 et 6 cylindres allant de 180 à 340 chevaux, et une seule proposition pour la transmission : 4x4 et boîte auto à 8 rapports.

Isuzu D-Max

Le pick-up Isuzu D-Max est  toujours aussi robuste.

Le robuste pick-up Isuzu D-Max s’offre quelques modifications à mi-carrière. Des changements qui concernent aussi bien les aspects stylistiques, avec une calandre et des phares retouchés, que mécanique puisqu’un tout nouveau 1,9 turbodiesel de 164 ch remplace avantageusement l’ancien 2,5l. Il reste toujours capable d’emporter une tonne dans sa benne arrière et de tracter jusqu’à 3.500 kg.

Volkswagen Amarok

Un V6 pour le nouvel Amarok.

Le pick-up de Volkswagen troque ses motorisations quatre cylindres pour un V6 emprunté à Audi décliné en trois niveaux de puissance : 163, 204 et 224 chevaux. De quoi lui permettre de porter sa capacité de traction à 3,5 tonnes. Disponible uniquement en version double cabine chez nous, sa benne reste toutefois suffisamment grande pour accueillir une europalette. Quant à la transmission, l’Amarok laisse le choix entre la propulsion et le 4x4 enclenchable ou permanent.

Fiat Fullback

La Fiat Fullback est un clone  du Mitsubishi L200.

Nouveau venu dans le petit monde des pick-up, la Fiat Fullback n’est pourtant pas tout à fait un inconnu puisqu’il n’est autre qu’un clone du Mitsubishi L200. De son cousin japonais, il conserve donc l’allure générale et, surtout, les aptitudes au travail et aux terrains difficiles. Disponible en deux motorisations 2.4D de 150 ou 180 chevaux, le Fullback est disponible en boîte manuelle ou automatique, et la transmission intégrale avec gamme de vitesses courtes est fournie d’office sur la version la plus musclée. Deux carrosseries sont en outre proposées : cabine allongée ou double.

Renault Alaskan

La Renault Alaskan est inspiré  du Nissan Navara NP300.

À l’instar du Fullback de Fiat, le Renault Alaskan est une adaptation européenne d’un pick-up japonais : le Nissan Navara NP300. Lui aussi reprend donc les qualités de son géniteur : carrosseries simple ou double cabine, boîte manuelle à six rapports ou automatique 7 vitesses et transmission intégrale avec gamme de vitesses courtes. De quoi se hisser au niveau des références du segment en termes de traction (3,5 t) comme de chargement (1 t). Sous le capot, le moteur diesel 2.3l est proposé en variantes 160 et 190 chevaux.

Skoda Kodiaq

Le Kodiaq a quelque chose  du Tiguan.

Le Skoda Kodiaq est un grand SUV qui partage la plupart de ses composants mécaniques avec son cousin le Volkswagen Tiguan. Le tchèque s’en démarque par un style personnel, et la possibilité d’emmener 7 passagers à son bord. En version cinq places, c’est le volume du coffre qui étonne, avec 720 litres derrière la banquette ! Et surtout, le nouveau venu à tout ce qu’il faut pour rendre de fiers services : il peut tracter jusqu’à 2,5 tonnes et son dispositif « trailer assist » permet de simplifier les manœuvres avec une remorque. Skoda offre le choix entre une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte DSG à 6 ou 7 vitesses et la transmission intégrale à embrayage multidisque (Haldex) est disponible avec la plupart des motorisations.

Volvo V90 Cross Country

La version Cross Country du  Volvo V90 peut tracter 2,5 t.

Plus tout-chemin que véritable tout-terrain, la version Cross Country de l’élégant break Volvo V90 se pare néanmoins de quelques atouts pour s’aventurer dans la campagne. La garde au sol rehaussée de 6 centimètres et la transmission intégrale sont fournies de série, au même titre que le mode de conduite « off-road » combiné à un contrôle de descente. Quatre motorisations sont proposées (deux essence et deux diesel) pour des puissances s’échelonnant de 190 à 320 chevaux. De quoi tracter jusqu’à 2,5 t.