Chair de poule…

Chair de poule…

Nous non plus, nous ne mesurons pas notre chance, de pouvoir chez nous produire et consommer nos propres œufs, les pommes de terre et légumes de notre jardin, les fruits de notre verger… Le scandale des œufs au Fipronil nous fait prendre conscience, une fois de plus, à quel point notre agriculture utilise toutes sortes de molécules artificielles dont nous ignorons la toxicité : le problème se situe là, et ne réside pas tant dans les dysfonctionnements de la filière de surveillance sanitaire. Les émissions télé et les articles de presse se multiplient, qui dénoncent le recours...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct